top of page

Les Avocats niçois se mobilisent pour les otages israéliens détenus par le Hamas

Dernière mise à jour : 13 déc. 2023


Photo : Sharon Khaloun
Photo : Sharon Kahloun
Le 7 Décembre 2023 à Nice, après l'allumage de la première bougie de Hanoucca au Théâtre de Verdure, s'est tenu un rassemblement en soutien aux otages encore captifs du Hamas à Gaza.

Ce rassemblement digne et solennel a été initié par un Collectif d'avocats niçois. Pour ce moment hautement symbolique, une centaine d'avocats avaient revêtu leur toge.

Près de 250 personnes se sont jointes au Collectif pour affirmer leur soutien avec la communauté juive et rappeler que la haine du peuple juif ne sera jamais ni acceptée ni acceptable, quel que soit l'endroit de la planète où elle sévit.


138 bougies pour 138 otages de tout âge.

Près de 138 otages sont encore entre les mains du Hamas, mais aussi du Jihad islamique, et de Gazaouis qui ont profité de l'incursion des terroristes du Hamas, pour à leur tour pénétrer en territoire israélien et prendre des otages.


Pour rappeler qu'ils attendent d'être libérés, une grande table nappée de blanc, avait été dressée pour recevoir les 138 lumières de Hannouca, symbolisant chacun des otages. Leur nom, ainsi que leur âge ont été égrénés, suscitant une grande émotion.


À la fin de cette cérémonie, les 100 Avocats ont gravi les marches du Palais de Justice et ont brandi les portraits des 138 otages toujours détenus par le Hamas.

Une bougie a été allumée pour toutes les victimes civiles, rappelant que la lutte contre la haine, de qui que ce soit, sera toujours combattue avec une détermination farouche et sans faille.


Sans nouvelles d'Eitan et de son papa

La prise de parole de Jean-Michel Sananès a soulevé une vague d'émotion. Son petit-neveu Eitan, âgé de 12 ans est toujours entre les mains du Hamas.


La famille d'Eitan vivait dans le kibboutz Nir Oz. Comme de nombreux membres des Kibboutzim, ils ont été surpris dans leur sommeil par les terroristes. Le père d'Eitan a été blessé devant sa maison et depuis lors, la famille est sans nouvelles.


Eitan a été enlevé sur une moto pilotée par un terroriste, en direction de Gaza. Sa maman et deux des enfants de la famille ont été enlevés sur une autre moto, mais à la vue d'un char de Tsahal, le terroriste a chuté, permettant ainsi à la mère et ses deux enfants de prendre la fuite. Elle a simulé la mort au milieu des victimes de la Rave Party. Depuis, ces événements tragiques, elle a été accueillie par des amis de la famille, dans un kibboutz voisin.

la famille vit désormais dans l'angoisse et le désarroi, car elle est sans nouvelles d'Eitan et de son papa. Aucune preuve de vie ne lui ayant été fournie.


Thierry Gil Vidal

74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Medine

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page